Brian Clough, de Derby à Leeds – Partie 2

Dans une série en deux parties, Heristage vous propose de se mettre sur les traces du légendaire Brian Clough. De sa riche et passionnante vie, c’est son passage de Derby à Leeds qui nous intéressera : entre performances sur le terrain et jeux de pouvoir en coulisse, force de caractère et rivalités exacerbées, retrouvez les grands moments qui ont marqué cette période cruciale de sa vie (été 1972 – été 1974).

Lire la suite de « Brian Clough, de Derby à Leeds – Partie 2 »

Brian Clough, de Derby à Leeds – Partie 1

Dans une série en deux parties, Heristage vous propose de se mettre sur les traces du légendaire Brian Clough. De sa riche et passionnante vie, c’est son passage de Derby à Leeds qui nous intéressera : entre performances sur le terrain et jeux de pouvoir en coulisse, force de caractère et rivalités exacerbées, retrouvez les grands moments qui ont marqué cette période cruciale de sa vie (été 1972 – été 1974).

Lire la suite de « Brian Clough, de Derby à Leeds – Partie 1 »

Sunderland, devenu un temps ‘The Bank of England Club’

‘The Bank of England Club’ est un surnom fréquemment donné dans le football anglais à un club aux capacités financières largement supérieures à celles de ses adversaires. Si Arsenal durant les années 1930 ou Everton à la fin des années 1960 se sont vus accolés le sobriquet, Sunderland l’a tout aussi bien porté une décennie durant. Les Rokerites devenaient ainsi à l’aube des 1950s ‘The Bank of England Club’, au travers d’une expérience loin d’être inédite bien que régulièrement infructueuse: dépenser massivement pour emporter le titre.

Lire la suite de « Sunderland, devenu un temps ‘The Bank of England Club’ »

John Moores, Harry Catterick et la renaissance d’Everton

En 1938, Everton redevient champion d’Angleterre en ayant assuré la succession du buteur Dixie Dean par l’éclosion du talentueux Tommy Lawton. L’avenir doit être radieux pour l’autre club de Liverpool, mais l’explosion de la guerre remet tout en question et Everton connait une période compliquée. Il faut attendre 1960 et l’arrivée d’un homme, John Moores, pour remettre le club sur le droit chemin. Un nouveau manager – Harry Catterick – débarque, et c’est rapidement tout Everton qui sera chamboulé à jamais : la renaissance du club est imminente alors que deux hommes s’apprêtent à entrer dans la légende.

Lire la suite de « John Moores, Harry Catterick et la renaissance d’Everton »